Isoler un vide sanitaire non accessible : quel est le processus à suivre ?

Quand on parle d’isolation thermique, on fait souvent référence à l’isolation du plafond, des ouvertures et, dans la plupart des cas, des murs. Cependant, l’isolation des vides sanitaires non accessibles est également très bénéfique. 

Vide sanitaire, un problème de taille

Le vide sanitaire est l’espace entre le plancher et le bas du plancher de votre maison. En moyenne, l’espace sous le sol mesure entre 70 et 80 centimètres de haut. Pour empêcher l’eau souterraine de se condenser, des fentes de ventilation sont installées dans la paroi de la cavité du sous-plancher, ce qui permet une mauvaise ventilation. 

A lire aussi : Quelles sont les questions à poser lors d'un achat immobilier ?

En plus de la fonction de protection de l’eau, la cavité souterraine comprend également des lignes de gaz, d’eau et d’électricité. Grâce à l’utilisation de matériaux modernes, le vide n’est pas toujours nécessaire aujourd’hui. La meilleure façon d’isoler un vide sanitaire dépend de sa taille, de son accessibilité et de la nature du problème d’humidité. 

Les bénéfices sont nombreux et seront principalement dus aux risques que vous pourriez encourir. Le premier concerne les économies d’énergie que votre maison peut vous apporter. Les pertes de chaleur sont importantes avec des sols mal isolés et votre facture de chauffage peut être grandement améliorée si elle est mieux isolée. Le confort thermique de la maison s’améliorera également par cause et effet, car la température sera plus constante et l’humidité diminuera. Enfin, l’isolation du vide sanitaire n’affecte pas votre espace de vie, contrairement à d’autres travaux d’isolation de grenier pliant ou intérieur. 

A voir aussi : Quand le notaire Verse-t-il l'argent de la vente d'une maison ?

Isolation d’un vide sanitaire non accessible: isolation du sol

Les options sont plus petites dans ce cas précis, mais aussi moins cher. La solution la plus efficace et la moins contraignante est le remplissage total ou partiel de granulés isolants. Même en présence d’eau forte, il pourra flotter et maintenir des performances relatives, évitant ainsi la condensation. Le moyen le plus simple de vérifier vos options est de contacter un spécialiste de l’isolation, comme conseils-isolations-france.com

En effet, lorsque l’espace sous le sol est trop petit pour travailler confortablement, nous décidons souvent de combler partiellement le vide sous le sol avec une isolation légère. Dans ce cas, il peut s’agir de polystyrène, de granulés isolants, mais d’autres matériaux isolants sont également possibles. L’avantage de cette méthode est qu’elle est relativement peu coûteuse et très efficace. Même avec des niveaux élevés d’eau souterraine, le matériau isolant reste efficace. L’isolant flotte sur les eaux souterraines, conservant ses propriétés isolantes et empêchant la condensation d’eau sur le sol de votre maison. Il protège également de toutes les odeurs. De plus, cette méthode d’isolation est également utilisée dans les vides accessibles sous le plancher.

source : pixabay.com