Quels sont les avantages du prêt hypothécaire ?

Un prêt hypothécaire est un type de crédit immobilier. Il permet de garantir la banque du sérieux de son engagement. Pour obtenir le montant, on fournit une garantie et cette garantie n’est autre que sa maison. Un prêt hypothécaire présente ainsi un grand risque pour un emprunteur. Mais au-delà de ce risque, les avantages sont multiples. Focus sur les avantages du prêt hypothécaire

Prêt hypothécaire : définition

Source image :  pixabay

Un prêt hypothécaire est un crédit immobilier qui met en gage un bien immobilier. Le bien immobilier de l’emprunteur servira de garantie notamment dans le remboursement de ses dettes. En cas de retard ou d’incapacité de remboursement, la banque saisira le bien immobilier. 

A lire aussi : Le chasseur immobilier : trouver la maison convenable

Or, cette garantie assez risquée peut avoir des contreparties salvatrices. Quel que soit le type de bien, ancien ou neuf, on peut toujours le mettre en hypothèque. Voici donc les particularités de ce prêt hypothécaire : 

  • Le prêt hypothécaire s’adresse à tout le monde.
  • Le prêt hypothécaire convient à tous types de bien.
  • Le prêt hypothécaire peut être à taux fixe ou à taux variable, modulable
  • Le prêt hypothécaire  peut être remboursé de façon anticipée.
  • Le prêt hypothécaire  peut être remboursé de court ou de long terme.
  • Le montant du prêt doit être proportionnel à la valeur du bien hypothéqué.

Il faut donc comprendre le fonctionnement d’un prêt hypothécaire avant de faire sa demande ou avant de mettre en gage son bien le plus précieux.

En parallèle : Le chasseur immobilier : trouver la maison convenable

Les principaux avantages d’un prêt hypothécaire

Un prêt hypothécaire présente de multiples avantages pour un emprunteur : 

  • Profiter d’un montant d’emprunt beaucoup plus élevé.
  • Durée de remboursement beaucoup plus longue soit sur 20 et 30 ans.
  • Prêt accessible à tous : particulier ou professionnel.
  • Mécanisme de garantie intéressant.

Cette solution permet de préserver l’équilibre de ses finances. Si on dispose d’une durée de remboursement plus longue, il est possible alors de rembourser ses dettes dans les temps. De plus, il existe d’autres possibilités en cas de surendettement :

  • Mettre en vente son bien immobilier.
  • Créer une autre source de revenus.
  • Faire un rachat de crédit.
  • Renégocier son crédit.

Ce n’est pas tout, les taux de crédit immobilier peuvent aussi s’avérer intéressants, car ils sont actuellement en baisse. Ainsi, si on ne dispose pas d’un capital financier suffisant, cette solution de prêt immobilier constitue un excellent levier d’opportunité

Par ailleurs, lorsqu’il s’agit d’un prêt hypothécaire, l’absence d’assurance de prêt permet aussi de réduire le coût global de son prêt. Il n’y a pas d’obligation de souscrire une assurance de prêt. Mais on peut éventuellement souscrire à une assurance personnelle. 

Comme il existe déjà une garantie de prêt immobilier, il n’est donc plus nécessaire d’alourdir sa facture mensuelle avec une assurance emprunteur. 

Enfin, cette solution de financement permet aussi de payer l’achat d’un bien immobilier en absence de fonds suffisants :

  • Le bien hypothéqué conditionne le montant du prêt.
  • Plus le bien a de la valeur, plus le montant sera élevé.
  • Le bien hypothéqué permet d’obtenir de bonnes conditions d’offre.
  • Possibilité de rachat de crédit immobilier.

Prêt hypothécaire : faciliter l’acquisition du bien immobilier

Un prêt hypothécaire facilite l’acquisition d’un bien immobilier. Si on veut acquérir la maison de ses rêves, il faut miser gros en offrant son logement en garantie. Même si les risques sont élevés, il est tout à fait possible de mettre en location sa nouvelle maison

Les loyers perçus seront ensuite destinés au remboursement de ses dettes. En contrepartie du bien hypothéqué, on peut : 

  • Profiter de bonnes conditions d’offres.
  • Moins de dépenses consacrées aux mensualités.
  • Durée de remboursement plus longue.

Mais il faut tout de même retenir un point important : dans le cas d’une incapacité de remboursement, la saisie bancaire sera applicable ainsi que la vente aux enchères de son bien immobilier afin de rembourser son emprunt. 

Source image à la une :  pixabay